FORUM URBA 2015 sur la comparaison entre Toronto et Montréal quant aux façons dont le développement du métro a influencé le développement urbain par Richard Bergeron, Mardi 6 novembre 2018, à 17h15. Local DR200

 

 

Montréal et Toronto ont été équipées de réseaux de métro importants dans les années 1960, qui ont ensuite été étendus à l’échelle de leurs territoires historiques. L’objectif des concepteurs était de doter chacune de ces métropoles d’un extraordinaire mode de transport des personnes mais aussi d’un puissant instrument de développement urbain. Ils pensaient TOD, avant la lettre.

De 1961à1991, les objectifs de développement urbain au sein des « aires du métro » ont été atteints, sauf pour l’habitation. La population n’a, en effet, crû que de 3 500 habitants dans l’aire du métro de Toronto, quand celle de Montréal voyait la sienne chuter de 367 000 habitants.

La période 1991-2016, fut celle du succès. L’attractivité des aires du métro a été confirmée pour l’ensemble des fonctions urbaines, incluant cette fois l’habitation. Ce qui s’est traduit par 258 000 habitants supplémentaires dans l’aire du métro de Toronto, de 72 000 dans celle de Montréal. Dans les deux cas, c’est le centre-ville qui se démarque en tant que nouveau cadre de vie le plus attractif.

Montréal et Toronto viennent toutes deux de démontrer que le TOD est bel et bien la clef de leur avenir en ce XXIe siècle, le siècle des villes

Par Richard Bergeron, PHD, urbaniste

Mardi 6 novembre 2018, à  17h15.
Local DR200,1430, rue Saint-Denis, Montréal,H2X 3J8 

École des sciences de la gestion

Reconnue pour la qualité de son enseignement pratique, l’excellence de sa recherche appliquée et sa présence internationale, l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM) affirme son leadership par une vision audacieuse et porteuse d’avenir.

Coordonnées

École des sciences de la gestion
315, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 3X2